Tunisie: Halte au harcèlement des défenseurs des droits

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Voici un communiqué qui dénonce une fois de plus les méthodes anti-démocratiques scandaleuses de ceux qui soutiennent Monsieur Ben Ali et son gouvernement. Des méthodes qui sont utiisées y compris dans l'enceinte du Parlement européen chaque fois que l'on organise une conférence de presse sur la situation de la democratie et des droits de l'Homme en Tunisie et qui sont révélatrices de ce qui se passe dans ce pays.


Communiqué de presse
 
Halte au harcèlement des défenseurs des droits

Le 2 juillet 2010
 
Lors du 4e Forum Mondial des Droits de l’Homme qui s'est déroulé à Nantes du 28 juin au 1er juillet 2010, plusieurs personnes se présentant comme étant d'associations franco-tunisiennes ont représenté une menace à la liberté d'expression et pour les défenseurs des droits, ressortissants tunisiens ou militants autour des problématiques tunisiennes.
Ainsi, ces personnes ont perturbé des tables rondes, ostensiblement surveillé les tunisiens et militants nantais originaires de Tunisie présents dans les lieux du Forum où les questions des droits de l’Homme en Tunisie étaient évoquées : la table-ronde intitulée Droits de l'Homme et Maghreb à laquelle participaient les Tunisiens Mouhieddine Cherbib, Zakia Dhifaoui et Maître Anouar Kousri, ou celle intitulée Les avocats, défenseurs permanents de la liberté d’expression. Des affiches ont été arrachées du stand du Collectif de soutien aux Tunisiens de Redeyef. Ces personnes ont ensuite menacé et cherché à intimider Mme Zakia Dhifaoui, et ont agressé Mme Catherine Conan, Présidente du Collectif Nantais de soutien aux Tunisiens de Redeyef. Elles ont toutes deux porté plainte le 30 juin.
Nous, associations présentes au Forum Mondial des Droits de l'Homme, exprimons notre indignation devant l'attitude de ces personnes, notre soutien aux personnes visées et réaffirmons que les Tunisiens doivent avoir la liberté d'expression dans leur pays comme à l'extérieur de celui-ci.
 
Collectif Droits pour l'Humanité, Collectif nantais de soutien aux Tunisiens de Redeyef, Collectif Enfants étrangers, Citoyens solidaires (CEECS-RESF), Collectif Uni-es Contre une Immigration Jetable (UCIJ), Afrique Loire, Amnesty International, Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF-Washma), Cimade, GASProm-ASTI de Nantes, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDTH), Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)...

Publié dans Tunisie-Gafsa

Commenter cet article