Roms : vers une victoire du droit

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Le Parlement européen a voté jeudi 9 septembre à une très large majorité (337 pour, 245 contre et 51 abstentions) une résolution sur la situation des Roms dans l'Union européenne et notamment en France qui demande, entre autres, l’arrêt des expulsions collectives en France. Depuis lors, le gouvernement français et notamment MM. Besson et Lellouche se sont livrés à une véritable charge contre le Parlement européen, accusant notamment les députés européens de ne pas connaître le droit européen et de faire de vaines polémiques politiciennes. 

 

"La Commission a semblé hésiter et s’en est longtemps tenu strictement aux déclarations du gouvernement français.

Même s'ils interviennent tardivement, c’est avec une grande satisfaction que j’ai pris connaissance des propos tenus par madame Reding ce mardi.Dans des mots très durs pour le gouvernement français, la Vice-Présidente de la Commission s’est déclaré  consternée par une situation dont elle pensait que l’Europe n’aurait plus à témoigner après la 2nde guerre mondiale, jugeant que les déclarations des ministres français à la Commission européenne étaient contredites par les faits et qu’elle considérait cela comme une honte.Madame Reding a décidé de ne pas attendre les analyses juridiques de ses services  et s’est dit convaincue que la Commission devrait enclencher deux procédures d’infraction : l’une pour application discriminatoire de la directive libre circulation et l’autre pour défaut de transposition des garanties procédurales. Dont acte".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article