Vie et liberté pour Sakineh

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Je m'associe pleinement à ce communiqué de Patrick Le Hyaric qui dénonce la condamnation à mort par lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani.

Que les geôliers de Sakineh puissent entendre la puissance de l’émotion, de la désapprobation, du souffle qui veut retenir leurs bras inhumains, lanceurs de cailloux pour lapidation.

Cet assassinat, ce crime, cette barbarie, au-delà de tuer une femme coupable d’avoir aimé, est une insulte à l’humanité. Ces comportements primitifs, barbares, indiqueraient une « dé-réalisation » de l’humanité en marche, le retour à l’âge de pierre !

Gagner la liberté pour Sakineh et toutes ses semblables, enchaînées dans les geôles iraniennes, c’est aussi gagner des espaces de liberté pour toutes les femmes du monde, plus de liberté pour tous.

Que les geôliers de Sakineh puissent comprendre qu’ils sont de plus en plus seuls. S’ils passaient aux actes, ils seraient eux, condamnés et jugés sévèrement par le monde entier, par-delà les différences.

Vie et liberté pour Sakineh.

Publié dans Droits de l'Homme

Commenter cet article