Syndicats et associations soutiennent les salariés sans papiers grévistes

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Communiqué commun
Paris, le 22 octobre 2009

Soutien aux salariés sans papiers grévistes

Le ministère de l’Immigration reçoit aujourd’hui 22 octobre à 11 heures les représentants des signataires de la lettre du 1er octobre (CGT, CFDT, union syndicale Solidaires, FSU, Unsa, Ligue des droits de l’Homme, Cimade, RESF, Femmes égalité, Autremonde, Droits devant) adressée au Premier ministre et concernant la régularisation des travailleurs(euses) sans papiers.

 

Ce sont les 3 700 travailleurs en grève depuis le 12 octobre 2009, dont le nombre grandit chaque jour, qui ont permis la tenue de cette première réunion.

 

Lors de cette rencontre, les organisations rappelleront les principes défendus dans la lettre commune : 
- la régularisation des hommes et des femmes qui travaillent ;
- la définition de conditions simples, objectives, améliorées et sécurisées pour permettre cette régularisation ;
- la garantie de l’égalité de traitement de chaque salarié(e).

 

Les organisations signataires rendront compte régulièrement de l’avancée des discussions.

La LDH est pleinement impliquée, avec toutes ces organisations syndicales et associatives, dans la lutte pour la régularisation des travailleurs sans papiers, comme elle l'est depuis l'origine, avec notamment le RESF, dans la lutte contre les reconduites à la frontière des jeunes scolarisés et de leurs familles. Chacun de ces deux combats contribue puissamment à faire évoluer l'opinion d'un nombre croissant de citoyens quant à l'injustice des politiques migratoires actuelles, et constitue un point d'appui précieux dans notre combat pour la régularisation de tous les sans-papiers.

Signataires : CGT, CFDT, Union Syndicale Solidaires, FSU, Unsa, Ligue des droits de l’Homme, Cimade, RESF, Femmes égalité, Autremonde, Droits devant.

Publié dans Associations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article