Strasbourg Focus: Décembre 2009

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Cette semaine à la session plénière du Parlement européen à Strasbourg:

  • CONSEIL EUROPÉEN, Lothar Bisky (président de la GUE/NGL, Allemagne): Le Conseil doit maintenant donner un signal politique clair pour une future stratégie de l’UE. Une “stratégie de l’Europe pour 2020” doit s’assurer que les besoins sociaux et durables soient prioritaires sur les intérêts commerciaux. Il faut abandonner les concepts de fl exicurité et de privatisation des services publics. Cependant, nous n’avons pas trouvé ce changement essentiel de politiques dans les conclusions du Conseil.
  • PROCHE-ORIENT, Kyriacos Triantaphyllides (Chypre) et Georgios Toussas (Grèce): Après notre visite en Palestine, il est évident qu’Israël entrave la création d’un État palestinien par le biais d’actions sur le terrain telles que les colonies et la démolition de logements. Il est impératif que l’UE examine son accord d’association avec Israël et pour la communauté internationale au sens large il importe d’infl iger des sanctions à Israël pour l’inciter à changer de politique. Nous soutenons pleinement la solution de deux États telle que mentionnée dans la dernière déclaration du Conseil des affaires générales de l’Union européenne.
  • VIOLENCE AU CONGO, Sabine Lösing (Allemagne): Les femmes et les enfants sont particulièrement touchés par la violence dans la République démocratique du Congo. Il est scandaleux que les agressions brutales soient également commises par l’armée congolaise qui a été formée dans le cadre de la réforme du secteur sécurité de l’UE. Par conséquent, la mission de formation “EUSEC” dirigée par l’Union européenne est en partie responsable de l’escalade de la violence.
  • MESURES RESTRICTIVES, Kyriacos Triantaphyllides (Chypre): Comment le Parlement européen peut-il jouer un rôle pour améliorer la transparence des procédures liées à des mesures restrictives à l’encontre des individus prévues dans la lutte contre le terrorisme, telles que le gel des avoirs, alors que la Commission n’a même pas l’intention d’impliquer le Parlement dans le processus ? Nous devons dénoncer la manière dont les listes noires sont établies et les terroristes créés.
  • AMINATU HAIDAR, Willy Meyer (Espagne): Aminatu Haidar, militante des droits de l’homme sahraouie, a été expulsée du Maroc, retenue en Espagne contre son gré et a maintenant entamé une grève de la faim qui a commencé le 16 novembre à l’aéroport de Recife. Nous exigeons qu’Aminatu Haidar récupère son passeport et que le Maroc lui permette de retourner au Sahara occidental occupé. L’UE ne peut pas être passive dans ce cas. Le Maroc continue de violer systématiquement les droits de l’homme et le droit international.
  • Changement climatique-Copenhague: Les députés européens de la Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique au Parlement européen se rendront à Copenhague ce week-end et la semaine prochaine pour participer à la délégation offi cielle du Parlement européen au sommet sur le climat mais également pour prendre part au sommet alternatif. Les députés qui seront présents sont : Bairbre de Brún (Irlande), Marisa Matias (Portugal), Elie Hoarau (Réunion, France), Søren Søndergaard (Danemark), Sabine Wils (Allemagne), João Ferreira (Portugal).

Commenter cet article