Prix Sakharov : une mascarade !

Publié le par Marie-Christine Vergiat


 
La conférence des Présidents a choisi d'attribuer le prix Sakharov au dissident cubain, M. Guillermo Farinas.
Les parlementaires avaient proposé une liste de trois candidats soumis à la décision de la conférence des présidents.
Il n'est pas question de contester la validité des choix des parlementaires, mais la méthode de la conférence des Présidents et le résultat.

Le Prix Sakharov a vocation à mettre en lumière le combat d'hommes et de femmes qui, souvent au péril de leur vie, se battent pour la démocratie et les droits de l'Homme.

La démocratie et les droits de l'Homme doivent être respectés partout dans le monde.

Or c'est la 3° fois depuis 22 ans que le Parlement européen décerne ce Prix à des dissidents cubains.

C'est un vote purement politique et non mathématique comme cela a été déclaré, qui a été fait par la majorité du Parlement européen et ce, alors qu'un choix consensuel aurait pu être dégagé.

L'ONG israélienne "Breaking the Silence" tout comme l'Ethiopienne Mme Birtukan MIDEKSA méritait largement autant d'être récompensé par ce prix.

Il est inadmissible que le choix soit fait à huis-clos par la conférence des présidents.

C'est par un vote public en séance plénière que ce prix devrait être décerné afin de lui donner toute la solennité qu'il mérite.

C'est ce que j'ai demandé aujourd'hui en séance plénière après l'annonce du résultat qui déçoit profondément la militante des droits de l'Homme que je suis.

 

Marie-Christine Vergiat

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Christine Vergiat 23/10/2010 12:53



J'ai supprimé un commentaire en faisant une mauvaise manipulation. Je prie l'auteure de m'en excuser.


Je remets ici la réponse que j'avais faite en la précisant


Pour mon intervention,je ne comprends pas pourquoi l'interprétation en une langue que je dirais slave prédomine sur mon intervention en français.. Peut etre pouvez vous la visionner sur le site
du parlement européen en recherchant mon nom dans la séance de jeudi matin. Voici le lien http://www.europarl.europa.eu/sed/speeches.do


 


J'ai repris à peu près ce que j'ai dit en séance dans mon communqué de presse.


 


Je maintiens que je trouve juste injuste (anormal) qu'en 22 ans le Parlement européen veuille par trois fois mettre en avant la défense des droits de l'Homme à Cubaet ce, d'autant plus que le
régime cbain vient de libérer un certain nombre de prisonniers politiques ce dont je me félicite


j'ai soutenu "Breaking ce silence" mais je pense que l'ensemble des groupes politiques aurait pu soutenir la candidate éthiopienne, jeune femme africaine qui se bat contre une dictature
sanguinaire car les droits de l'Homme en Afrique mérite largement que le Parlement européen s'intéresse à tous ces défenseurs


Militante des droits de l'Homme depuis que je suis une femme engagée, je ne supporte pas que ces combats soent utilisées à des fins politiciennes et avec Cuba c'est ce qui a été faitau détriment
de bien d'autres causes que le PArlement européen s'honorerait de mieux soutenir plutôt que d'avoir systématiqement une vision anti communiste d'une autre époque


 


 



geotrouvetout 22/10/2010 14:36



bonjour ma belle tu as  un tres joli blog lol afin que tu puisses passer une belle journée j apporte le soleil avec moi gros bisous Michel



Marie-Christine Vergiat 22/10/2010 22:30



Euh on se connait



Berthier Gilbert 21/10/2010 21:55



Le calcul politicien de ceux qui attribuent les prix en tout genre va finir par porter tort aux causes qu'ils affirment défendre. Il en va des Droits de l'Homme, des prix Nobel, etc... Le
formatage idéologique, la médiatisation et le ralliement conformiste à la cause des puissants jettent le doute sur le sérieux de ces attributions.



Marie-Christine Vergiat 21/10/2010 22:57



Merci, c'est exactement ce que je dénonce régulièrement au Parlement européen



Sakharov 21/10/2010 19:15



C'est un vote purement politique osez vous écrire.


Mais oui, c'est un vote politique tout court, poulette. Qui veut dire, pas de trêve pour les bourreaux castristes et leurs épigones bolivaristes, amis des cartels de drogue.


A moins que " purement politique" ne signifie pour vous politicien ce qui serait encore plus ignoble de votre part qd on voit le triste corps de Guillermo Farinas, martyrisé par la faim.


Pauvre gauchiste qui aurait été stalinienne en 50, qui a dû être guévariste en 60,  maoïste en 70, Pol Potienne en 78, khomeyniste en 80, ...


Bref qui a choisi chaque fois, in fine, le chemin du meurtre, de l'oppression et de l'humanité abstraite, guidée par la trogne hilare de l'ilote Mélenchon



Marie-Christine Vergiat 21/10/2010 22:57



Votre sans gene ne vous honore pas


Je n'aime pas la politique politicienne


je ne suis ni casrtriste ni même communiste et une des raisons pour lesquels je n'ai pas rejoint le Parti communiste au moment où je me sui intéressée à la politique c'est justement parce que
j'ai toujours dénoncé les atteintes à la démocratie dan les pays de l'Est


Mais je l'ai fait et je le fais aujourd'hui comme hier avec la même virulence partout où les droits de l'homme sont menacés.


Mon expression n'est en rien une expression contre monsieur Farinas dont je comprends le combat mais juste une dénnciation de ce qui se passe au Parlement et des oeillères qu'ont beaucoup de
parlementaires en ce domaine ce qui n'est pas mon cas ne vous en déplaise


Je dénoncerai toujours et partout, les régimes harcelent enferment ou même tue leurs opposants. J'aimerai juste que la vigilance du Parlement européen soit la même partout en Israel, en Tunisie
et dan tous les pays d'Afrique où des dictateurs sont toujours en place grâcee au soutien des pays occidentaux


Et  quoique vous en pensiez je n'ai aucune gène à dénoncer les atteintes aux drots de l'Homme à Cuba. Je n'y ai jamais mis les pieds et je ne le ferai pas sauf en missoin parlementaire tant
que l'on continuera à y bafouer les droits de l'Homme


Vos insultes ne me touchent pas et votre ton suffira à vous faire jugez par mes lecteurs



Francisco 21/10/2010 17:16



Greetings


I don't speak french but have read about this reaction of yours after knowing votation results regarding Sajarov prize. Afterwards I came to this blog and asked Google to translate your writings
and have to say I can't see any real arguments against Fariñas, you mention:


It's the third time in 22 years that the prize goes to cubans.

The vote is purelly political.



Are these your arguments? Is there any rule that states how much prizes should go to a given country in a time period? Would you dare to assure that your inclinations for someone (non-cuban) else
aren't politicals? I don't think so.


I'm not underestimating no ones rights for obtaining thiss prize but please, give us, your electors, real arguments not your frustration in achieving a politically set goal.


I'm a cuban born european citizen and kindly invite you to leave your position at EU parliament and go to live in Cuba, as a cuban, for ... let's say 5 days and honestly express your impressions
in this blog.


Regards



Marie-Christine Vergiat 21/10/2010 23:14



Cher monsieur,


 


Je vais vous répondre en français car je ne maitrise pas encore suffisament l'anglais pour vous répondre correctement dans cette langue


Non les droits de l'Homme ne sont pas politiques.


Tous ceux et toutes celles qui les défendent avec des oeillères politiques nuisent à leur défense globale car les droits de l'Homme sont universels et doivent être défendus partout et pour tous
de la même façon.


J'ai personnellement porter la candidature de Breaking the silence, une ONG israelienne qui ouvre ses portes aux soldats israeliens qui en revenant des territoires occupés ont besoin de
témoigner. Cette association est harcelée par le gouvernement israélien et cela n'honore pas ce gouvernement. Qu'ont ils donc à cacher pour s'en prendre ainsi aux assoxiations qui témoignent de
la misère du peuple palestinien.


Je n'aurais eu aucun mal à me rallier à une autre candidature et notamment à celle de madame Mme Birtukan MIDEKSA jeune femme africaine leader de l'opposition au régime éthiopien dont je pense
que nous pourrons convenir ensemble que c'est une dictature.


Je n'ai rien contre le combat de monsieur Farinas et au contraire je pense que c'est un homme courageux qui a mis sa vie en jeu pour défendre la démocratie dans son pays.


Ce que j'ai dénoncé c'est l'attitude du Parlement européen et de sa majorité qui décide en catimini à quelques uns d'un choix qui auraient du être soumis dans la transparence et par un vote
public à l'ensemble des parlementaires


J'ai aussi voulu dénoncer le fait que le Parlement européen ne peut être crédible s'il dénonce toujours les atteintes aux droits de l'Homme dans quelques pays au détriment de trop nombreux
autres.


Je n'ai jamais été à Cuba et je n'ai pas l'intention d'y aller, sauf en mission parlementaire, tant que ce pays ne respectera pa les droits de l'Homme. Et j'ai la même position vis à vis de tous
les pays qui bafoue la démocratie


J'espère qu'aini vous comprendrez mieux ma position


Avec mes sentiments respectueux


MC VERGIAT