Pollution toxique du Danube, solidarité avec le peuple hongrois

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Pollution toxique du Danube, solidarité avec le peuple hongrois

Je partage totalement la consternation de mon collègue Patrick Le Hyaric face à la catastrophe industrielle qui frappe la Hongrie. Je me joins à lui pour demander l'action de l'Union européenne la plus rapide possible pour faire face à cette pollution et pour favoriser dans le long terme la prévention de telles catastrophes.

 

Communiqué de Patrick Le Hyaric

Je suis consterné par l’accident industriel qui frappe Ajka en Hongrie, je pense aux populations, aux familles endeuillées, à la désolation du peuple hongrois après une catastrophe écologique d’une telle ampleur.

J’appelle l’Union Européenne, en coopération avec les Etats, à mobiliser rapidement le Fonds de solidarité Européen ainsi que tous les moyens dont elle dispose pour aider le gouvernement hongrois à faire face aux conséquences terribles de cet accident industriel.

Le Danube ainsi souillé par les boues toxiques qu’il charrie c’est la Hongrie et les pays en aval, la Croatie, la Serbie, la Roumanie et la Bulgarie, qui sont de nouveau confrontés à une pollution industrielle dévastatrice qui n’est pas sans rappeler l’accident au cyanure de 2000 qui a déjà frappé cette région.

L’Union européenne doit aider les gouvernements à mettre aux normes de sécurité de tels sites sensibles, avec des critères sévères et rigoureux de contrôle de ces installations.

Une telle catastrophe met de nouveau à l’ordre du jour la constitution d’un dispositif commun de prévision, de surveillance, d’alerte et d’assistance solidaire et rapide aux populations en cas de besoin, afin de concrétiser une solidarité européenne vitale dans de telles situations.

Commenter cet article