Nous nous mobilisons contre la campagne anti-communiste en Pologne

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Le 8 juin dernier, une loi est entrée en vigueur en Pologne qui interdit l'usage des symboles communistes dans le pays. Avec certains de mes collègues européens, nous nous sommes mobilisés pour condamner cette criminalisation des idées et, en l'occurence - et non pas par hazard - du communisme, en Europe. Ci-après le texte que nous avons signé contre la campagne anti-communiste en Pologne.  


Déclaration par les Membres du Parlement européen sur l'escalade de la campagne anti-communiste en Pologne

 

L'entrée en vigueur en Pologne de la loi qui interdit et pénalise les symboles communistes, en mettant sur un pied d'égalité tout symbole qui est «suspect de « connotation communiste » et de symboles nazis et de la propagande, est une mesure anti-démocratique.

 

Il est une source de préoccupation énorme pour tous les démocrates en général, indépendamment de l'appartenance politique. Son caractère indéniablement de persécution et de provocation est une violation flagrante et grave des droits fondamentaux et les libertés démocratiques, tels que le droit à la libre expression politique et d'opinion, un fait qui doit être fortement exposés et rejeté.

 

Cette initiative représente une distorsion grossière et consciente de l'histoire, insultant la mémoire de millions d'hommes et de femmes qui ont donné leur vie dans la lutte contre le fascisme et le nazisme, le fascisme, dans l'ensemble de l'Europe et du monde entier.

 

La distorsion de l'histoire et la tentative de criminaliser tous ceux qui luttent pour l'émancipation sociale et pour un avenir meilleur sont en revanche aujourd'hui en Europe avec l'augmentation inquiétante et l'escalade des tendances xénophobes et néo-fascistes et des phénomènes, dont l'exemple polonais de plus en plus campagne anti-communiste est un autre triste exemple.

 

Pour ces raisons, les signataires de cette déclaration:

 

- Condamnent l'entrée en vigueur, le 8 Juin 2010, de la loi pour interdire et réprimer l'utilisation de «symboles communistes» en Pologne;
- Transmettent leur solidarité aux communistes en Pologne et à tous ceux qui, dans ce pays, sont ciblés et confronté à la nature discriminatoire et réactionnaire de cette mesure;
- Demandent l'abolition de cette loi et le respect de la liberté, la démocratie et des droits fondamentaux de la liberté d'expression et d'opinion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel 31/08/2010 08:52



Bonjour Marie-Christine


Je me souviens très bien de l'organisation de la manifestation du centenaire de la loi de 1901 en juin-juillet 2001. J'y avais pris part en fournissant les moyens télécoms et multimédias !


Au plaisir


DM



Marie-Christine Vergiat 31/08/2010 15:50



Alors je confirme que nous avons du nous crois à ce moment puisque je travaillais avec Hugues sibille à la DIIESES qui était chargée de la coordination de la manifestation


au plaisir


Marie Christine



Daniel 09/08/2010 10:08



Je n'avais pas déroulé tout votre parcours sur votre site, en effet, veuillez m'en excuser, j'aurais dû le lire jusqu'au bout. J'ai moi aussi travaillé au SGG en 2000 et 2001 vue Vaneau. Je pense
aussi comme vous que les valeurs de la Déclaration des D de l'H sont au final les seules valeurs qui comptent car elles sont universelles et nobles, mais elles ne suffisent maheureusement pas en
elles-même pour combattre la misère et les injustices.


Il faut aussi toujours se rappeler que la liberté et la démocratie sont des biens précieux et rares, qui ne sont jamais acquis définitivement, et pour lesquels tant d'hommes et de femmes ont
donné leur vie.


Les hommes et femmes politiques librement et démocratiquement élus, a fortiori quand ils ont des responsabilités de représentation nationale, doivent (il me semble) constamment garder cela à
l'esprit et ne jamais perdre leur libre-arbitre.


Bien à vous,


Daniel



Marie-Christine Vergiat 15/08/2010 20:12



Relisezla DUDH et vous aurez des surprises sur son contenu.


 


Si son intégralité était déjà appliquée partout dans le monde et notamment dans les pays qui en sont signataires, nous aurions déjà beaucoup progressé sur le plan de l'égalité, de la liberté et
de la démocratie.


Pour moi, ce sont effectivement les trois piliers fondamantaux encore que la 3ème découle assez naturellement des deux premières


 


Je respecte plus que tout ceux et celles qui partout et à toutes les époques y compris les plus noires ont su relever la tête et redonner envie aux autres de se battre pour leurs droits ls plus
fondamentaux


C'est cela qui guide avant tout mes combats au risque de paraitre aux de certains comme une incorrigible idéaliste.


Mais n'est ce pas d'idéal dont nous manquons le plus aujourd'hui ?


A bientôt le plaisir de vous lire


 


MC VERGIAT


 


Nb : peut etre nous sommes nous croiser au SGG que j'ai beaucoup fréquenté dans ces années là notamment pour préparer le centenaire de la loi de 1901



Daniel 07/08/2010 12:34



J'ai toujours pensé que les idées que vous défendiez partaient d'un bon sentiment, et j'ai toujours eu du respect pour votre engagement. Je compte de nombreux amis membres de votre parti qui sont
des personnes serviables et dévouées, et je ne suis d'aucun bord politique extrême car je déteste la violence. Je pense que ce qui vous handicapera toujours, c'est votre refus d'évoluer
politiquement et idéologiquement, de vous adapter au monde d'aujourd'hui. Par exemple, le nom même de votre parti, qui restera toujours emprunt d'un lourd passé historique, dans l'esprit des
"honnêtes gens" comme disait Montaigne, cela fait peur. Il y a C'est aussi le dogmatisme monolithique depuis 100 ans (le matérialisme dialectique, etc); regardez tous les départs récents d'élus
de votre parti parce que vous refusiez d'évoluer. Votre démarche sur cette pétition en Pologne m'a vraiment choqué. Je suis convaincu comme vous qu'il existe d'autre voies politiques et
militantes pour épanouir l'être humain et assurer équitablement le partage des richesses, mais moi je pense que les deux modèles usés que l'on nous serts ont échoué tous les deux. En tout cas
merci Madame la Députée de m'avoir répondu. Bien cordialement



Marie-Christine Vergiat 07/08/2010 23:01



Je pense que vous avez réagi sans avoir vu mon parcours. Je ne suis plus adhérente d'aucun parti politique et je nai d'ailleurs jamais été membre du Parti communiste mais après 25 ans passé au
Parti socialiste, j'ai aujourd'hui beaucoup de plaisir à militer avec mes ami(e)s communistes comme avec l'ensemble de ceux et de celles qui se reconnaissent dans la démarche du Front de gauche.


Par ailleurs, je ne me suis jamais dit marxiste, donc je ne me sens guère concernée par vos remarques sur le matérialisme dialectique.


Je pense qu'il est grand temps de dépasser toutes ces divisions et querelles d'un autre temps et d'essayer de construire quelque chose de neuf qui tirera les leçons des expériences passées,
quelles qu'elles soient, et nous permettra de bâtir un monde nouveau.


je me sens aujourd'hui assez proche des idées de quelqu'un comme Edgar Morin quand il dit qu'il faudrai travailler ensemble les idées communistes, socialistes libertaires et écologistes (c'est un
raccourci mais l'essentiel y est).


Mon corps de doctrine, c'est la Déclaration universelle des droits de l'Homme et mon combat, faire en sorte qu'elle soit appliquée partout et pour tous et toutes


Ne me remerciez pas de vous avoir répondu. Cela me parait naturel et je le fais toujous quand il me parait important de dissiper des malendus pour ceux et celles qui viennent me lire



Daniel Mingant 24/07/2010 22:25



Il faut avoir un sacré aplomb pour oser faire une pétition sur ce sujet, après que la Pologne se soit débarrassée courageusement dans les circonstances que l'on sait en 1980 avec Solidarnozc de
Lech Walesa, de près de 50 ans de dictature et d'oppression sous le joug communiste de Jaruzelski. Oser parler de" mesure antidémocratique" est un comble cynique d'un parti qui n'a en rien
renoncé au marxisme-léninisme si aliénateur pour l'homme. La Pologne a parfaitement raison de faire cela, pour conjurer la bête immonde qui a tant fait souffir d'hommes et de femmes. Entre deux
maux il vaut mieux le moindre : le capitalisme !


Vive la liberté et la démocratie ! A bas l'aliénation, l'oppression et l'abrutissemernt des masses !


.



Marie-Christine Vergiat 02/08/2010 12:11



La liberté d'expression et la démocratie doivent être la même pour tous et pour toutes et ce, partout à travers le monde.


Pour moi, l'interdiction et la diffamation ne peuvent et ne doivent jamais être les armes d'hommes et de femmes qui se revendiquent de la démocratie.


Je combats les idées du Front national mais je ne demanderai jamais son interdiction.


En 1980, j'ai soutenu le combat des Polonais avec Solidarnozc mais c'était il y a trente ans. On ne peut vivre dans les mythes du passé quels qu'ils soient. Ainsi, on ne combat pas l'extrème
droite aujourd'hui en faisant des parallèles avec les années trente et le nazisme même si de temps à autre les rapprochements sont tentants.


Quant aux bienfaits du capitalisme, je laisse juge les lecteurs. Je dirai juste que pour moi, vouloir sans cesse opposer liberté et égalité au détriment l"une de l'autre, c'est toujours commettre
la même erreur. C'est bien les deux qu'il faut construire ensemble.


Les inégalités sociales ne cessent de se creuser partout à travers le monde alors que la richesse mondiale ne cesse de croître. Au risque d'apparaitre pour une immonde partageuse, je continuerai
de penser qu'un autre patage des richesses est possible et de me battre pour un monde plus solidaire