Mon intervention sur la Birmanie

Publié le par Marie-Christine Vergiat


Intervention sur la Birmanie

Séance plénière 20 mai 2005

 

C'est la 2ème fois depuis le début de l'année que nous débattons de la situation en Birmanie.

 

Les craintes que nous avons exprimées le 10 mars dernier, quant au soit disant processus électoral engagé par la junte birmane, n'ont fait que se confirmer.

Les conditions posées par les lois électorales ont amené la Ligue nationale pour la démocratie (LND), parti de Aung San Sau Kyi, a refuser de prendre part au processus .

Il faut dire que ces lois électorales interdisent aux détenus de se présenter et ont donc exclu, de fait, les centaines de prisonniers politiques.

Depuis lors, la LND a été interdite

Nous nous félicitons de la tonalité de cette résolution qui demande un accroissement des sanctions économiques hors aide humanitaire et je m'associe aux demandes de rétablissement de l'intégralité de celles-ci.

J'aurais, pour ma part aimé que nous allions plus loin et, qu'à l'instar du Président Obama et des USA, l'Union européenne puisse interdire tout investissement en euros en Birmanie mais quelques grandes entreprises européennes ont des intérêts puissants en Birmanie....

Je me félicite que nous appelions à un embargo international sur les armes et souhaite vivement que l'Union européenne puisse véritablement prendre une part active à la création d'un consensus mondial en ce domaine.

J'aimerais, monsieur le commissaire, que vous nous fassiez part de votre position en ce domaine aujourd'hui ou ultérieurement.

Commenter cet article