Mon explication de vote sur les contrats de travail atypiques

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Marie-Christine VERGIAT

 

Contrats atypiques, sécurisation des parcours professionnels et nouvelles formes de dialogue social

 

Rapport Gruny

 

 

J'ai voté contre cette résolution car elle s'inscrit dans la promotion de l'emploi flexible, de la flexécurité et de leurs corollaires habituels (employabilité, aptitude et adaptabilité à l'emploi et esprit d'entreprise).

 

Cette résolution vise aussi à la simplification des différents contrats de travail sous prétexte de réduire le nombre de contrats de travail atypique et de faciliter les transitions entre les différents types de contrat de travail.

 

Certes la résolution reconnaît les conséquences de la crise actuelle en matière sociale, notamment l'augmentation du nombre de travailleurs pauvres et des formes de travail atypique, mais il déplore aussi que les entreprises ne parviennent pas développer de nouvelles formes de contrats de travail offrant la souplesse suffisante pour  répondre aux situations de crise.

 

Bref cette résolution reste marquée par une approche néo-libérale dont nous avons pu mesurer depuis de nombreuses années les effets désastreux en matière d'emploi et de droits du travail.

Commenter cet article