MENS : l'intervention symptomatique de Véronique Mathieu

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Lors du débat sur les fichiers "MENS" au Parlement européen, seule une députée du groupe parlementaire du PPE (dont fait partie l'UMP), s'est exprimée en séance et sa position est une vraie caricature. Je vous invite à lire cette intervention assez scandaleuse de la députée de l'UMP Véronique Mathieu .

Intervention de Véronique Mathieu, au nom du groupe PPE sur les bases de données relatives à l'origine raciale et ethnique dans l'Union européenne (débat) 

 

"Madame la Présidente, chers collègues, Madame Reding, je suis très heureuse de constater qu'aujourd'hui, vous nous avez annoncé que le collège des commissaires ne souhaitait pas poursuivre la France au sujet de la directive 2004/38, mais je vous ai posé une question il y a quelque temps à l'occasion de la commission LIBE et je vous ai déjà dit que la France vous avait donné tous les renseignements en 2006 et en 2007, ainsi que les tableaux de concordance au sujet de la transposition de cette directive 2004/38.

Or, vous vous étonnez maintenant, en 2010, que les garanties procédurales laissent à désirer. Vous ne m'avez pas répondu, je souhaiterais, aujourd'hui, avoir une réponse, à ce sujet-là, Madame Reding.

Quant au fichier Mens, je souhaiterais vous dire une chose. Je trouve que, maintenant, la polémique commence à suffire avec l'opposition et avec un certain nombre de personnes. L'absence de fondement de ces allégations est très facile à démontrer. Vous avez les conclusions du rapport que la CNIL a donné au premier ministre. Vous avez eu, je suppose aussi, puisque j'en ai été destinataire, Madame Reding, le rapport du directeur général de la gendarmerie nationale, et vous avez fait état d'un certain nombre de choses qui, visiblement, ne semblent pas vous arranger.

Vous défendez les droits de l'homme, mais il ne faut pas seulement défendre les droits des minorités. Il faut défendre tous les droits de l'homme, et nous sommes tous respectables. En France aussi, nous sommes respectables, et je peux vous garantir que ce fichier Mens n'a jamais existé. Des recherches ont été faites au niveau de la CNIL, Madame Reding, avec un certain nombre d'horribles mots clés comme gitans, comme manouches, comme Roms, etc. et rien n'a été trouvé par la CNIL au niveau du fichier de la gendarmerie nationale.

La seule chose qu'on peut reprocher au fichier de la gendarmerie nationale, c'est de ne pas avoir déclaré ces fichiers, mais les fichiers ne sont pas des fichiers généalogiques. Simplement, la gendarmerie nationale a un certain nombre de fichiers qui...

(La Présidente invite l'oratrice à conclure)

S'il vous plaît, j'aimerais bien terminer, je suis la seule oratrice du PPE, alors j'aimerais quand même bien pouvoir m'exprimer au nom de mon groupe.

Ces fichiers regroupent des gens qui sont sans domicile fixe et sans résidence fixe, et ils n'ont pas de caractère ethnique. Alors j'aimerais bien, même s'il y a eu une absence de déclaration à la CNIL, que vous puissiez au moins reconnaître, s'il vous plaît, qu'il n'y a pas de...

(Exclamation)

Mais si c'est vrai, et j'aimerais que vous le reconnaissiez. Et j'aimerais, Madame Reding, que vous arrêtiez votre suspicion vis-à-vis du gouvernement français, cela commence à devenir malsain."
 

Commenter cet article