Lothar Bisky, président de la GUE/NGL: Berlusconi en déroute

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Lothar Bisky, président du groupe GUE/NGL et vice-président de la commission du PE sur la culture

Berlusconi en déroute

 

«Je salue la décision de la plus haute cour d'Italie de supprimer l'immunité juridique de Silvio Berlusconi, ce qui conduira à un certain nombre de cas juridiques qui l'accusent de fraude et de corruption." Le Premier ministre italien doit à présent s'incliner devant ce principe de l'état de droit en Italie : "Tous égaux devant la loi". Le fait qu'il appelle la décision des juges une chasse aux sorcières politique par des "juges rouges" illustre la notion de démocratie pour le moins étrange du cavaliere. La situation est à présent difficile pour l'homme qui jongle avec les principes de démocratie. Outre la séparation des pouvoirs, c'est également la liberté de la presse qui est piétinée. Même les médias ont besoin d'une légitimité démocratique. Dans une société médiatisée, il n'y a jamais trop de transparence ou de participation."


Par GUE/NGL Press
www.guengl.eu

Commenter cet article