La GUE/NGL condamne l'arrestation de syndicalistes en Turquie

Publié le par Marie-Christine Vergiat

La GUE/NGL condamne l'arrestation de syndicalistes en Turquie


Exprimant sa solidarité entière avec le syndicat turc KESK (Confédération des fonctionnaires) avant la date du procès à venir de 22 de ses membres, le groupe GUE/NGL au Parlement européen a aujourd'hui offert son soutien et a condamné ce dernier exemple d'intimidation visant à réprimer la lutte du syndicat pour les droits des travailleurs et la démocratie.

Des 22 syndicalistes (10 femmes et 12 hommes) à être jugés les 19 et 20 novembre à Izmir, en Turquie, 8 d'entre eux ont été arrêtés récemment, et les 14 autres sont en prison depuis le 28 mai. Le jour de l'arrestation en mai, du matériel appartenant aux droits des femmes a été confisqué au cours d'un raid de police dans leurs bureaux à Izmir.

Les syndicalistes arrêtés sont essentiellement des membres des bureaux du KESK et de Eğitim Sen (enseignants et personnel scientifique) et des dirigeants d'autres branches de syndicats. Le groupe GUE/NGL enverra une délégation afin d'observer le procès et demandera également au président du Parlement européen d'envoyer une délégation officielle d'observateurs.

GUE/NGL Press

Commenter cet article