La discussion sur les nouveaux médias est lancée au Parlement européen

Publié le par Marie-Christine Vergiat

L'intergroupe "Nouveaux médias, logiciel libre et société de l'information ouverte" vient d'être créer au sein du Parlement européen. Signatrice depuis juin 2009 du Pacte du Logiciel Libre, comme d'ailleurs mon collègue Patrick Le Hyaric, j'ai soutenu la création de cet intergroupe au nom la GUE/NGL.

Un intergroupe "Nouveaux médias, Logiciel Libre et société de l’information ouverte" au Parlement européen

Paris, France, et Florence, Italie, le vendredi 8 janvier 2010.


Communiqué de presse d’April
.


Un intergroupe [1] « Nouveaux médias, Logiciel Libre et société de l’information ouverte » a été créé au Parlement européen grâce au soutien des groupes PPE, ADLE et Verts. Les associations de promotion du Logiciel Libre April (FR) et Associazione per il Software Libero (IT) saluent cette décision par laquelle le Parlement européen se prépare à embrasser la révolution numérique.

Les intergroupes sont des groupes de travail transpartisans au sein desquels les eurodéputés peuvent travailler les sujets et débattre au-delà des groupes politiques et des commissions. Pour tous ceux qui promeuvent le Logiciel Libre, la création de cet intergroupe permet de débattre plus largement au Parlement européen des questions naturellement transversales de la société de l’information.

« L’attention et l’engagement de nombreux députés européens, notamment des signataires du Pacte du Logiciel Libre [2], a permis de franchir cette étape importante dans l’élaboration de politiques qui favorisent le Logiciel Libre, la neutralité du réseau et le partage des savoirs pour construire une société de l’information ouverte » explique Marco Ciurcina, président de l’Associazione per il Software Libero.

« Avec cet intergroupe, les eurodéputés montrent qu’ils ont de plus en plus conscience de l’importance des biens communs informationnels. Cela nous encourage à continuer de sensibiliser nos élus au travers du Pacte du Logiciel Libre » déclare Benoît Sibaud, président de l’April. « Plus que jamais nous souhaitons soutenir les députés qui contribuent à ce que l’Union européenne embrasse la révolution numérique en faveur de ses citoyens. »

L’April et l’Associazione per il Software Libero invitent tous les signataires du Pacte du Logiciel Libre, et plus généralement les eurodéputés sensibles au Logiciel Libre et à une société de l’information ouverte, à rejoindre cet intergroupe.


Les signataires pour la France

  • Corinne Lepage (01 April)
  • Daniel Cohn-Bendit (12 May)
  • Gilles Pargneaux (19 May)
  • Hélène Flautre (12 May)
  • Henri Weber (19 May)
  • Jean-Luc Bennahmias (12 May)
  • José Bové (13 May)
  • Kader Arif (21 May)
  • Marie-Christine VERGIAT (02 June)
  • Marielle de Sarnez (02 April)
  • Michèle Rivasi (17 April)
  • Nathalie Griesbeck (14 May)
  • Patrick Le Hyaric (19 May)
  • Robert Rochefort (08 May)
  • Sandrine Bélier (04 June)
  • Stéphane LE FOLL (22 May)
  • Vincent Peillon (18 May)

[1] Les intergroupes sont établis en application de l’article 32 du réglement du Parlement européen. Pour plus d’informations sur les intergroupes, voir la page Les intergroupes au Parlement : un outil informel mais précieux sur le site du Parlement européen.

[2] 34 signataires élus venant de 7 États membres et répartis sur 6 groupes politiques. Voir la liste des signataires et notre page consacrée au Pacte du Logiciel Libre


Posté le 9 janvier 2010 par Michel Briand


Commenter cet article