Il n'est pas question de faire deux poids deux mesures dans la lutte contre la peine de mort

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Il n'est pas question de faire deux poids deux mesures dans la lutte contre la peine de mort  Parlement européen, Bruxelles 06/10/2010

Ashton doit évoquer le cas de Mumia Abu-Jamal avec l'administration Obama

 

S'exprimant lors d'un débat au PE pour marquer la journée mondiale contre la peine de mort, le député danois du GUE/NGL Søren Søndergaard a déploré la pratique des exécutions par des États sur des personnes sans défense en prison et il a soulevé le cas du détenu des couloirs de la mort Mumia Abu-Jamal. 

«La peine de mort elle-même est un crime. Mais c'est aussi plus que cela; l'attente même dans les couloirs de la mort dans des conditions misérables pendant des années  est une torture. La peine capitale est également une forme de terreur, utilisée pour dissuader les gens de résister à l'oppression et la dictature."

"Le journaliste afro-américain Mumia Abu-Jamal - la voix des sans-voix - est un symbole clé de la lutte contre la peine de mort. Depuis près de 30 ans, il était dans les couloirs de la mort, condamné dans un procès truffé d'erreurs et de racisme. La Haute représentante Ashton devrait soulever son cas avec les autorités américaines - il n'est pas question de faire deux poids deux mesures dans la lutte contre la peine de mort. Dans la lutte contre la peine de mort il n'y a qu'une solution possible : rejet inconditionnel.»

Le Parlement européen votera une résolution sur la peine de mort demain.

www.freemumia.com
 
www.guengl.eu
 
Gauche Unitaire Européenne/Nordic Green Left
European Parliamentary Group

Commenter cet article