GUE/NGL: Un cadre européen solide pour l'inclusion des Roms est nécessaire

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Un cadre européen solide pour l'inclusion des Roms est nécessaire

 

Strasbourg, 9 March 2010

 

GUE-eng.gifAu cours du débat du Parlement européen sur la question des Roms, qui a lieu avant le deuxième sommet européen des Roms, Cornelia Ernst (GUE/NGL, Allemagne) a déclaré aux députés que les directives européennes existantes ne sont pas suffisantes pour protéger les Roms dans l'Union européenne de la discrimination et ne contribuent pas à les intégrer sur le long terme.

 

"Ce dont nous avons besoin est d'une stratégie européenne sur les Roms, a-t-elle dit, qui ferait partie intégrante de toutes les politiques et qui inclurait des mesures efficaces pour lutter contre la discrimination directe et indirecte des Roms. La majorité des gouvernements met en route des projets et des mesures sporadiques, mais ce qu'il faut, ce sont des  approches stratégiques à moyen et long terme." 

 

"Des mesures pour le développement économique des communautés roms sont nécessaires. L'UE doit rendre son financement structurel et régional plus flexible, afin que les Roms puissent en bénéficier. Ces mesures doivent inclure la répartition des microcrédits en particulier pour la reconstruction d'habitations pour les Roms, mais également des mesures concrètes pour promouvoir la santé, l'éducation et la formation, spécifiquement destinés à promouvoir le marché du travail".

 

Et elle conclut: "L'Union européenne a pour responsabilité de faire régner la justice pour plus de 10 millions de Roms qui représentent un des plus anciens groupes ethniques en Europe. Nous avons besoin d'un OUI clair et décisif et d'un cadre européen solide - nous devons agir maintenant!"

 

Le deuxième sommet européen sur l'inclusion des Roms aura lieu à Cordoue, Espagne, les 8 et 9 avril 2010.

 

Presse GUE/NGL

Commenter cet article