GUE/NGL "Les députés soutiennent l'appel de la gauche d'exclure le clonage de la règlementation sur les nouveaux aliments"

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Les députés soutiennent l'appel de la gauche d'exclure le clonage de la règlementation sur les nouveaux aliments

 

images-copie-3.jpgAccueillant favorablement le soutien du Parlement afin d'exclure la nourriture provenant d'animaux clonés des règles sur l'autorisation des nouveaux aliments, la rapporteure du PE Kartika Liotard (GUE/NGL, NL) a déclaré que la Commission ne pouvait plus ignorer la volonté de la majorité de citoyens*. 

 

« Tandis qu'une majorité soutient mes objections morales à la production industrielle de viande clonée comme nourriture, la Commission a jusqu'ici ignoré nos appels à une régulation correcte. Le clonage des animaux implique beaucoup de souffrances pour les mères de substitution, les risques de malformations sont grands et plus de la moitié des clones de vaches, cochons et moutons meurent prématurément en raison de malformations et de maladies - la nourriture de tels animaux ne devrait pas se retrouver dans nos assiettes" a déclaré Liotard après le vote.

 

En 2008, l'autorité européenne de sûreté alimentaire a conclu que la santé et le bien-être d'un pourcentage significatif de clones s'étaient avérés décevants.

 

« Nous continuerons à pousser la Commission à élaborer une proposition législative séparée pour interdire la nourriture des clones et de leurs progénitures afin de protéger les consommateurs et faire respecter des normes concernant la santé des animaux et l'environnement».

 

Les réunions de conciliation entre le Parlement et le Conseil sur le dossier « des nouveaux aliments» commenceront en septembre.  

  

* Eurobaromètre du 9 octobre 2008 - Une majorité de citoyens de l'UE ne voulant pas accepter le clonage animal dans la chaîne de production alimentaire a indiqué qu'il était peu probable qu'ils achèteraient de la viande ou du lait d'animaux clonés même si une source fiable déclarait que de tels produits sont sans danger.

 

Publié dans Santé publique

Commenter cet article