GUE/NGL : "Les députés doivent poser leur veto sur SWIFT! N'acceptez pas de jouer le jeu du Big Brother!"

Publié le par Marie-Christine Vergiat

SWIFT 1Argumentant en faveur de la protection des données à caractère personnel et de la vie privée aujourd'hui au Parlement européen, lors du débat sur le transfert des données bancaires aux autorités américaines, le président du GUE/NGL Lothar Bisky a demandé aux députés de poser leur veto sur l'accord pour des motifs de vie privée.
 
"L'accord SWIFT a été atteint après un processus assez douteux dans une tentative de contourner le Parlement avant l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. On nous demande d'acquiescer passivement au Big Brother mais il est erroné de permettre cet accès étendu aux banques de données car cela signifie que les citoyens n'auront plus aucun contrôle sur leurs propres données personnelles. Le fait que la date limite pour cet accord ait été fixée ne signifie pas les données ne continueront pas à être stockées", a-t-il déclaré.
 
"Nous devons lutter contre le terrorisme et ses causes, mais pas au prix des droits fondamentaux: si vous abandonnez ces droits démocratiques alors pourquoi combattre le terrorisme?"
 
"J'ai entendu beaucoup de choses sur l'Union européenne en tant que communauté de valeurs. Nous sommes maintenant en train de les balayer d'un revers de la main et le groupe GUE/NGL ne peut pas l'accepter."
 
 
Presse GUE/NGL

Publié dans SWIFT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article