GUE/NGL: La Délégation du GUE/NGL accueille favorablement les résultats de l'Assemblée UE-ACP

Publié le par Marie-Christine Vergiat

La 19ème Session de l'Assemblée Parlementaire Paritaire UE-ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) s'est tenue à Ténériffe en Espagne du 29 mars au 1er avril 2010. Dans l'ordre du jour de cette session la situation en Haïti, la situation au Sud-Soudan, l'impact économique du changement climatique sur les pays ACP et l'impact social de la crise mondiale. D'autres sujets ont également été débattus et notamment l'avancement des Accords de partenariat économique, la banane et le rôle des régions ultrapériphériques dans le développement régional.

Je souhaite remercier Elie Hoarau, député européen de la Délégation française "Front de gauche" au sein de la GUE/NGL et membre de l'Assemblée Parlementaire Paritaire UE-ACP, pour son excellent travail pour les ACP et les régions ultrapériphériques.

 


 

La Délégation du GUE/NGL accueille favorablement les résultats de l'Assemblée UE-ACP

 

 

GUE-eng.gifAccueillant favorablement les résultats de la récente Assemblée parlementaire paritaire (APP) UE-ACP à Ténériffe (îles Canaries), le groupe GUE/NGL au Parlement européen a demandé au Conseil et à la Commission d'accorder plus d'attention aux recommandations de cette Assemblée parlementaire, la plus grande du monde.
 
Sur le commerce de la banane, l'APP a approuvé une déclaration cruciale critiquant l'accord récent négocié par la Commission à Genève (en décembre 2009) et les autres concessions faites dans l'accord de libre-échange avec la Colombie. Le député du GUE/NGL Élie Hoarau a déclaré que «ces critiques exprimées, en particulier par les membres des ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et partagées par des organisations comme Eurodom (départements d'outre-mer) ou des organisations d'agriculteurs COAG, sont pleinement justifiées.
 
«Il y a une menace sérieuse pour la production de bananes dans les ACP et les régions ultrapériphériques de l'Union européenne; et cela juste après l'entrée en vigueur des accords de partenariat économique avec la région des Caraïbes. Le Parlement devrait examiner ces préoccupations lorsque de tels accords seront soumis à son approbation. Le développement durable doit passer avant les intérêts des multinationales américaines comme Chiquita qui contrôlent déjà 80 % du marché mondial» a déclaré Hoarau.
 
La délégation du GUE/NGL a organisé une audition sur la migration afin de donner la parole directement aux organisations de migrants basées dans les îles Canaries. Le député Thomas Händel a déclaré "qu'à l'écoute des organisations de migrants et de leurs avocats on a une image réelle de l'Europe forteresse et des conséquences de cette honteuse politique européenne de migration. Nous avons besoin d'une politique commerciale moins agressive et d'une Europe ouverte. L'UE devrait apporter un soutien financier direct aux organisations de migrants", a-t-il ajouté.
 
Compte tenu de la résolution adoptée sur les effets économiques et financiers du changement climatique, la députée Gabi Zimmer a déclaré "qu'il est urgent de protéger immédiatement les plus pauvres contre les effets de cette crise, car ils sont en première ligne". L'APP a adopté un amendement du GUE/NGL dans cette résolution (point 9), accueillant favorablement l'initiative du Président bolivien Evo Morales d'accueillir la Conférence mondiale des peuples sur le changement climatique et les droits de la Terre-mère, à Cochabamba (Bolivie) du 19 au 22 avril 2010.
 
1 http://www.europarl.europa.eu/intcoop/acp/60_19/pdf/807196fr.pdf
2 Les députés de la délégation du GUE/NGL à l'APP UE-ACP sont: Elie Hoarau, Vice-président de l'assemblée, Gabi Zimmer, Thomas Händel et Joao Ferreira.
3 http://www.europarl.europa.eu/intcoop/acp/60_19/pdf/100642fr.pdf

Commenter cet article