GUE/NGL: La Belgique lance des signes inquiétants au gouvernement turc

Publié le par Marie-Christine Vergiat

La Belgique lance des signes inquiétants au gouvernement turc

 

GUE-eng.gifLe député allemand du GUE/NGL Jürgen Klute s'est exprimé sur la détention de deux anciens parlementaires turcs, Remzi Kartal et Zubeyir Aydar, tous deux arrêtés en Belgique au cours d'une descente de police le 4 mars:

 

«Suite à une action coordonnée avec les gouvernements italien et français, la police belge a perquisitionné 25 adresses, y compris la télévision kurde Roj TV. Les autorités belges ont non seulement arrêté des représentants respectueux des partis pro-kurdes pacifiques, y compris les anciens députés Remzi Kartal et Zubeyir Aydar, ils également endommagé et saisi des pièces importantes de l'équipement technique de la télévision", a déclaré Klute qui a visité les bureaux de la chaîne hier à Denderleeuw.

 

«Compte tenu de ces faits, poursuit-il, je pense vraiment que les raids récents sont de nature purement politique, et remettent en cause la primauté du droit en Belgique. De toute évidence, il y a également un manque de sensibilisation de certains gouvernements européens sur le fait que la question kurde ne peut pas être résolue par la force. Les véritables amis de la Turquie devraient plutôt être en faveur de pas courageux vers le dialogue et la fin d'anciens tabous". 

 

"J'espère que les tribunaux belges se conformeront strictement avec les normes européennes pour l'impartialité et l'indépendance afin que Remzi Kartal et Zubeyir Aydar puissent bénéficier d'une libération rapide. Les États européens doivent être conscients qu'ils ne peuvent pas exiger le respect des droits de l'homme dans d'autres parties du monde si ils ne montrent pas le bon exemple à la maison.»

 

Bruxelles, le 17 Mars 2010

 

 

 

Presse GUE/NGL

Publié dans Kurdes-Turquie

Commenter cet article