Explication de vote sur Pékin +15 - Programme des NU en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Explication de vote

 

de Marie - Christine Vergiat

 

sur Pékin +15 - Programme d'action des Nations unies en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes

 

 

 

J'ai voté avec mes collègues du groupe GUE/NGL en faveur du rapport d'Eva Britt Svensson sur Pékin +15 - Programme des Nations unies en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes qui fait un bilan contrasté en ce domaine.

 

Certes, des progrès ont été réalisés mais comment peut-on se satisfaire qu'il existe encore des écarts de salaire allant du 14 à 17.5 % entre les femmes et les hommes?

 

Par ailleurs, il est inadmissible qu'une majorité de parlementaires européens ait adopté un amendement[1] très ambigu du groupe ECR laissant entendre que les femmes qui ont recours à l'avortement ne font pas des choix éclairés et responsables. C'est une attaque indirecte contre le droit à l'avortement.




[1] Amendement 3 par Marina Yannakoudakis au nom du groupe ECR sur le paragraphe 9 ter (nouveau) : "souligne que l'avortement ne saurait être promu comme une méthode de planning familial et que, en tout état de cause, il convient de faire en sorte que les femmes ayant recours à l'avortement soient traitées et conseillées avec bienveillance".

Commenter cet article