Explication de vote sur le rapport sur les projets d'investissement aux infrastructures énergétiques

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Marie-Christine Vergiat 

Explication de vote

 

PR Adina-Ioana VALEAN

Projets d'investissement relatifs à des infrastructures énergétiques dans la Communauté européenne

(A7-16/2010)

 

J'ai voté contre le rapport de Mme VALEAN, car il cautionne la libéralisation du secteur énergétique et une politique énergétique européenne libérale dont nous connaissons les conséquences dramatiques pour les salariés du secteur et un nombre croissant de citoyens et pouvant aller jusqu'à des interruptions régulières de fourniture d'énergie.

 

Ce rapport consacre le primat du marché, la neutralité des interventions publiques et donne la priorité aux "agents économiques". Nous savons quels intérêts ils servent. Nous pouvons craindre pour la préservation des infrastructures existantes quand un amendement invite à garantir des investissements prioritaires en fonction de l'intérêt du seul marché de l'énergie.

 

Il ne suffit pas d'ajouter le mot "solidaire" au détour d'un amendement pour rendre la politique énergétique européenne acceptable quand, par ailleurs un amendement refuse à l'UE toute intervention dans le fonctionnement du marché. Dans ce contexte, nous savons aussi ce que signifie une concurrence loyale.

 

De manière générale, l'objectif ne doit pas être de répondre à une demande énergétique sans cesse croissante. Les financements complémentaires pour de nouveaux investissements infrastructurels devraient plutôt être alloués au développement de l'efficacité énergétique.

 

Malgré la crise économique actuelle, les dogmes néo-libéraux restent l'alpha et l'oméga de nombreuses politiques communautaires.

Pour voir le texte adopté, cliquez ici 

Commenter cet article