Ecole : une urgence d'avenir dans tous les territoires

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Ecole : une urgence d'avenir dans tous les territoires

Après le succès de la première édition, les deuxièmes états généraux des collectivités en lutte pour l’école, auront lieu le samedi 4 décembre à Vitry-sur-Seine. Cette initiative est d'une très grande importance dans le contexte actuel de réformes de l'école et de construction d'une alternative.

Un après-midi de formations avec 4 ateliers :
 
Atelier 1 : Autonomie, concurrence : rupture de l’égalité.
Comment construire l’école de l’égalité et des territoires solidaires ? Comment mettre en échec la concurrence entre établissements,  entre territoires, comme le recrutement  clientéliste des élèves, qui résultent de la  désectorisation et de l’autonomie ?  Comment mettre en échec la concurrence entre personnels enseignants titulaires, intervenants contractuels et animateurs ?

 

Atelier 2 : Le nouveau collège de l’égalité.
Le collège unique et égalitaire en  question pour permettre à chaque élève  d’accéder  à une scolarité de haut niveau transmettre une culture commune  indispensable à l’unité du pays et de la  société.

 

Atelier 3 : La maternelle un  droit élémentaire.
La scolarisation précoce est un atout  pour  le développement des enfants  par le biais des savoirs, pour faciliter  leur entrée dans la culture, pour former  l’élève à des scolarités longues.  Quels rôles des différents accueils de la petite enfance à différents âges à  l’heure où la maternelle est menacée  par des « jardins d’éveil » ? Quel enjeu en lien avec l’école  élémentaire ?

 

Atelier 4 : Tous capables, mais à quelles conditions ?
Pour certains, l’échec scolaire serait une fatalité  à laquelle une école aux objectifs différents selon  les élèves pourrait répondre. Cependant, des  études montrent que tous les élèves jusqu’à la fin  du collège sont capables d’apprendre la même la  culture commune  indispensable à chaque futur  adulte. Pourtant, les conditions actuelles actuelles  ne le permettent pas. Quelles mesures nécessaires à une politique de démocratisation ? Quel rôle de  l’école, des collectivités, des associations,  dans cette perspective ?

 

Avec la participation de :
Brigitte Gonthier-Maurin, Sénatrice des Hauts de Seine
Cathy Apourceau, Conseillère régionale Nord-Pas-de-Calais
Henriette Zoughebi, Vice-Présidente du Conseil Régional Ile de France
Alain Desmarets, Vice-Président du  Conseil Général du Val-de-Marne
Alain Audoubert, Maire de Vitry-sur- Seine
Dominique Adenot, Maire de Champigny sur Marne, Président de l’ANECR
Christian Foiret, conseiller municipal de  Saint Jean de la Ruelle (45)
Stéphane Bonnéry, chercheur en éducation

Commenter cet article