Déclaration de Lothar Bisky, président du Groupe GUE/NGL, suite à la décision de la Conférence des présidents du PE

Publié le par Marie-Christine Vergiat

Déclaration de Lothar Bisky, président du Groupe GUE/NGL, suite à la décision de la Conférence des présidents afin d'élire le président de la Commission la semaine prochaine [10.09.09]
 
La Conférence des présidents du Parlement européen a eu un long débat animé aujourd'hui sur le vote de réélection de Monsieur Barroso comme président de la Commission européenne à la prochaine session plénière à Strasbourg.
 
Au cours du débat, Mr Verhofstadt, au nom du groupe ADLE, a suggéré de voter en deux phases: la semaine prochaine selon les règles du Traité de Nice et, à nouveau, une fois que le Traité de Lisbonne aura été ratifié.
 
Les groupes des Verts et du GUE/NGL se sont opposés à cette procédure ainsi qu'au principe du vote la semaine prochaine. Néanmoins, une majorité s'est prononcée en faveur.
 
Lothar Bisky, président du GUE/NGL, a exprimé clairement son opposition. Il a déclaré que, de toute façon, le groupe ne voterait pas en faveur de Monsieur Barroso que cela soit sous les règles du Traité de Nice ou sous Lisbonne. "Nous sommes fondamentalement contre les politiques menées jusqu'à présent par la Commission européenne, telles que ces politiques d'économie de marché, les dérèglementations, l'absence de réaction aux crises sociale, économique et financière à travers l'Europe."
 
En reconduisant Monsieur Barroso comme prochain président de la Commission, les chefs d'État lui ont donné le feu vert afin de poursuivre les mêmes politiques pour les cinq prochaines années. "Notre groupe ne peut soutenir cette procédure", a conclu Lothar Bisky.
 
 
GUE/NGL Press
Gianfranco Battistini +32 475 64 66 28
Gay Kavanagh + 32 473 842 320
Sonja Giese + 32 486 94 50 21

Commenter cet article